cH'bRiC à bRaC !

20 août 2016

2016, l'année de la baise

Loin d'être choquée par tout ce que j'entends ou ce que je vois.

D'ailleurs, heureusement, je ne vois pas tout, mais  juste des bribes ... et c'est bien suffisant.

 

selfie pute

Envie d'aborder un sujet assez délicat dans cette société paradoxale où les interdits sont nombreux mais, où de l'autre côté, la liberté sexuelle est à son apogée. Envie de papoter avec les quelques lecteurs de ce blog à ce sujet.

Avant toute chose, voici les grandes lignes de mon profil: 32 ans, sans religion ni dogme, juste le respect et la liberté...suis assez crue et ouverte d'esprit.

Pour moi, chacun fait ce qu'il veut, l'essentiel étant que ça le rende heureux.

Je ne cherche pas à me positionner, mais à ouvrir un débat au sujet du sexe en 2016 et de sa libération totale à l'aide du web.

Internet, selon mes observations, permet de griller pas mal d'étapes depuis la séduction jusqu'au passage à l'acte sexuel. En gros, après 2 soirées d'échanges de messages en ligne, beaucoup sont prêts à se déshabiller en visioconférence ou bien même en rencontre réelle.

Les Amis inscrits sur des sites de rencontres, qu'ils soient jeunes ou plus âgés, s'initient à cette nouvelle conception du sexe. Au début, ils sont tous surpris par cette nouvelle ère et par ses pratiques. Petit à petit, ils apprivoisent cette nouvelle façon d'aborder, de séduire qui très vite cible les questions sexuelles: 

"pratiques-tu la sodomie?", "veux tu faire un plan à trois?", "envoie une photo de ta teucha stp... ", "... de même avec la teub..."

Conception où tout est permis, conception où les conquêtes sont un trophée (pour les mâles comme pour les femelles) , conception où le corps se prête le temps d'un soir, pour ne pas dire le temps d'un coup de b... 

Et puis... voilà, ils enchâinent, cumulent les expériences, les trophées, sont contents car non engagés, ce qui est, certes, un confort... Mais cela les remplit-il vraiment ? Une poupée gonflable japonaise ne ferait-elle pas l'affaire ? En plus, il faut avouer qu'elles sont très bien conçues ces poupées!

poupee japon

 

Côté humain, que reste-t-il ? On tchate en ligne, on s'envoie des selfies incongrues d'orifices ou de phallus, on se rencontre, se saute dessus, badaboum! Puis, on se jette, et on recommence avec un(e) autre. C'est de la consommation d'humain en quelques sortes?

Il fût une époque où les femmes se sont battues pour avoir les mêmes droits que les hommes, c'est bien. Après, était-il nécesasire que les femmes deviennent aussi dirigées par le bas de leur ventre.. ? Egales en droits avec les hommes oui, mais pas en animalité, ça aurait été mieux.

Etait -il nécessaire qu'elle s'abaisse à cela elle aussi ? Sans vouloir paraître "rétro-cruche", côté mâle, comme côté femelle, nos corps sont devenus de la marchandise. C'est là que je trouve tout cela un peu crado. Le porno est devenu banalisé, car, excusez'moi si je suis peut être mijorée, mais foutre mon téléphone entre mes cuisses, et faire une photo de mes orifices génitaux... faut l'faire quand même , non ??!! et surtout... l'envoyer  à un inconnu !!

Il fût un temps où seuls les acteurs pornos étaient capables de se montrer dénudés en images à la télévision... Mais là, non, c'est banal, c'est ok, tout va bien, des culs, des seins, des teucha à foison sur le web, par viber, par sms, par whatsapp, par meetiX, j'en passe, mais tout va bien !!

Serait-ce un moyen aussi illusoire que l'alcool, la drogue pour oublier la réalité ?

 

Posté par Carolevaq à 14:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]


08 janvier 2016

To be or not to be? Être ou ne pas être?

Vivre SA vie tel qu'on le souhaite, pas facile ! 

Et... non pas tel que la société, les professeurs, les parents, le conjoint, le voisin, la grand-mère, l'a décrété depuis des siècles.

Commet se rapprocher de SA source,  celle qui coule sans blocage à l'intérieur de nous? Faut-il suivre son intuition? Il paraît que celle-ci sait ce qu'on doit faire et est connectée directement à notre âme.

Suivre les besoins de son âme et pas le besoin de satisfaire les autres, le besoin de reconnaissance!

Être soi même, juste soi même, sans masque. Utiliser chaque seconde pour que la vie vaille la peine. 

Eviter Les blocages, les dénouer, les expulser. Les fameux blocages ayant pour racines les frustrations, le tout créant les maladies, les névroses, la jalousie, l'agressivité etc... Laisser briller cette pépite d'or qui nous habite, là , planquée sous les couches de nos émotions négatives. 

Laisser cette pépite briller de joie, de folie, de liberté, de délires, d'amour, de partage, d'échanges. 

chaine

 Pour la plupart des gens qualifiés de "NORMAUX* " ( *adjectif qualificatif qui est apparenté à une qualité reconnue par les codes de notre société, je préfére être anormale), la vie est dédiée entiérement à la recherche d'un bonheur illusoire découlant de l'argent, des biens matériels, de la constitution d'une famille, du couple, de la belle voiture, du Mé-tier*

( *oulala, le métier, le travail, première question posée lorsqu'on rencontre notre prochain "quel est ton métier, que fais tu dans la vie?" -->  Fuck off!) .

Ok,  tout cela peut rendre heureux certains, mais pas d'autres, nous n'entrons pas tous dans ce moule, et, hors de ce moule, on ne nous a jamais permis d'envisager la possibilité d'une autre vie. Enfin si , on les appelle, les marginaux, les SDF, les hippies, les clodos, rien de bien valorisant, et surtout, très appeurant ! 

presses

On nous enseigne à vivre la vie dans la peur: peur de perdre ce que l'on a, perdre le travail, perdre de l'argent, peur de perdre la voiture neuve, peur de perdre ses proches.

Pourquoi vivre pleinement sa vie nous paraît-il impossible ? 

C'est simple , 3% de conards dirigent le monde,  depuis des millénaires ce schéma reste le même... ceux-ci ont le contrôle sur nous, et préfèrent nous voir consommer plutôt que de nous éclater. Eux même sont dirigés par l'argent, les gains, et non l'humain. Leur intérêt est de nous garder sous contrôle, de nous faire peur avec des tas d'informations exagérées, de nous faire consommer, de nous diviser avec la politique, les religions, les origines ethniques. Bref, une fois  bien divisés et appeurés par des croyances encore non vérifiées, les petits robots que nous sommes consommons, payons nos impôts, consommons, reproduisons des petites progénitures futurs consommateurs, malheureusement pour la plupart qui penseront de même que leur parents qui ont inculqués cela à leurs bébés en pensant faire bien... Et cela ne se finit donc pas...

Cela éloigne l'individu de sa nAtuRe, de ses besOins, de son bOonheur. Ceci dit, l'individu déjà bien endommagé par ce système, croit fermement en ce système rassurant, sécurisant et s'effraie de le quitter...

illuminati

democr

 

 

 

 

 

                              (* notre democratie a été piratée) 

Qu'en serait-il si chacun d'entre nous aurait le courage de faire ce qu'il veut vraiment,  de vivre le rêve que l'on s'était autorisés à croire quand on était enfant avant que Papa ou Maman, ou les professeurs ne nous le brisent en miettes ? 

Qu'en est-il de ce rêve d'enfant ? 

Êtes-vous pleinement heureux à vous lever le matin pour aller bosser, faire un job que vous n'aimez qu'à moitié (ce qui est déjà pas mal) ? Êtes vous heureux à attendre vos prochaines vacances qui auront lieu dans 6 mois ? Êtes-vous heureux à gaspiller votre temps si précieux à subir une vie inadéquate ?

Regardons les enfants* ( *moins de 7 ans!!avant cet âge dit "de Raison" après leur esprit est déjà mOisi par les croyances sociales) , ils s'autorisent à dire "je veux être aventurier(e), je veux être chanteur(se), je veux être danseur(se), je veux être pilote de ligne, je ne veux rien faire (plus rare mais ça arrive), je veux être footbaleur, musicien je veux être écrivain(e)", peintre, détective, des trucs qui dépOtent quoi !!! 

Par contre, aucun ne dira "je veux être banquier/assureur/caissier(e)/infographiste/professeur/informaticien/commerçant... après 7 ans seulement , ils trouveront des idées plus "raisonnables", raisonnées surtout, redescendus sur terre, on se moquera d'eux dès qu'ils tenteront de sortir du raisonnable.

Je pense que nous sommes envoyés sur Terre pour vivre pleinement, c'est à dire, voir, toucher, sentir, entendre ce que la Terre nous offre. Être heureux à 100% du début à la fin, oui, je pense que c'est possible. Tant qu'on ne m'aura pas prouvé que c'est impossible, c'est donc possible. 

Toutes les grandes idées, les grands changements sont partis de rêves définis comme impossibles à la base. Ils y ont cru, ont persévéré et ont réussi... à être ce qu'ils voulaient être.

Il me semble que la vie n'aurait aucun sens si ce n'est QUE pour la subir jusqu'à la tant attendue retraite qui est l'aboutissement où il paraîtrait que tout est envisageable.

Quand j'entends, "je ferai cela à la retraite", ça me tue, ça me troue le fion, de me dire, que cette personne croit que tout sera possible à sa retraite, ou , je réaliserai ce rêve quand les enfants seront grands, ou encore, quand j'aurai changé de travail, ou de partenaire, bref, les excuses sont multiples pour ne pas franchir le pas, celui de faire ce qu'on est appelé à faire à l'intérieur de soi.

 Enlevons ce masque qui nous sclérose.

Vivons cette vie, n'ayons pas peur, c'est l'heure !

eclore

 

 

Posté par Carolevaq à 14:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 novembre 2015

"Informer" ou "Exhiber" les malheurs des autres ?

 

voyeur

Assouvir la curiosité des gens ? ou Réellement Informer ?

 

Quelle est la différence entre informer et exhiber du malheur pour vendre des journaux?

informer

 

 

 

 

 

 

 

 

Je suis un peu révoltée de voir que ce monde aime exhiber le malheur des autres et s'en nourir !

La peur excite, la peur fait vendre, la peur fait rester les gens à la maison sagement pour consommer.

Informer serait  juste dire, décrire un fait divers sans toutefois essayer d' accroher le lecteur ou le téléspectateur par des images chocs.

Alors oui, les images chocs informent, réveillent les gens en les choquant, je ne dis pas le contraire... réveiller les gens pour les faire réagir face à une cause importante, ok, pourquoi pas. Montrer que les gens ou animaux meurent dans telle partie du monde avec des images chocs pour suciter un mouvement positif de changement des mentalités, c'est parfait! Montrer que dans tel pays il y a une épidémie, ou une famine et réveiller les gens avec des images chocs pour qu'ils fassent des dons, pourquoi pas. 

Mais montrer du sang juste pour suciter des émotions, vendre des journaux, attirer de l'audimat, ça me fait dégueuler tout simplement.

Je vois chaque jour des images qui tournent sur Facebook, la pire chose a été de voir les cadavres ensanglantés dans la salle du Bataclan, ça nous apporte quoi? Cela va t-il faire avancer le chmick-blick? Allons nous réagir grâce à cela et sortir les terroristes de leurs cachettes ?Allons nous ressuciter ces gens ? Allons-nous aider les familles? 

Et si un de leur proche voYaiT cela? Des photos pour faire du Buzz sur le dos de leur gosse? De leur femme? De leur parent? Tout ça pour permettre à tous de s'identifier! Oui s'identifier, les gens aiment ça, s'ils ne s'identifient pas, ça ne les touchera pas! (Technique de marketing...)

Les seuls en Deuil, en VRAI Deuil, sont ceux pour qui un membre de Leur famille est décédé. Les autres, ceux qui ont le temps de diffuser des merdes en ligne, ceux qui essaient de compatir, ont juste de la pitié, de la peur que ça LEUR arrive à eux

C'est juste se complaire dans les émotions négatives, un plaisir à voir des horreurs, 

oui comme quand on regarde un film d'horreur et qu'on se cache les yeux, on a le coeur qui palpite, ça fait tout drôle, on aime ça , l'adrenaline! Miam!

horreur

 

 

article

Posté par Carolevaq à 14:35 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

29 septembre 2015

Le pouvoir de nos pensées

attra

tete

Suite à une recherche personnelle de ma personne, 

suite à des découvertes de courants de pensée type Bouddhistes, (Bouddha né en 623 avant J.C)

suite à des rencontres d'américains qui disent "manisfester leur vie", visualliser leur vie, 

suite à d'autres personnes rencontrées qui en font un buisness en crééant des séminaires coûteux à ce sujet...

suite à des lecture type Edkart Tolle, développement personnel

suite au visionnage du film "Le Secret"...

suite à des visionnages de vidéos multiples et variées sur le net telles que celles de Lilou Macé, David Laroche...et bien d'autres!

J'ai compris qu' il paraîtrait qu'il faut cesser de penser que nous subissons nos vies et que visiblement, nous serions en mesure de créer nos circonstances de vie rien qu'avec la pensée, et l'action bien sûr. A la façon de Matrix, nous pourrions donc plier des cuillères! Utile.

Non, mais ce que je veux dire, et que 'jai moi même expérimenté, c'est qu'en pensant "Je veux telle chose" (tel travail diplôme, mec, meuf, chien, chat(te), objet, fruit, légume, voyage, situation incongrue) ,puis,  en ressentant dans nos émotions "j'ai telle chose" comme si on l'a déjà (youpi, je fais tel travail et je m'y imagine, youpi j'ai tel chien, chat, mec, fruit, légume, voyage...) nous diffuserions dans l'espace autour de nous, et dans l'univers, une vibration... qui aménerait cette situation ou objet dans notre réalite.

Cette vibration, reviendrait comme un boomerang dans notre face:

karma, "roue qui tourne" y'en a qui disent, réponse de dieu, ou simple fait de la physique quantique qui pour moi est du charabia mais qui dit que :   nos pensées peuvent se mesurer matériellement par une fréquence vibratoire et aurait un impact sur nos vies, sur la matière.

Le HIc dans tOut ceLa, ce sont nos pensées de mErde! Oui!  appelons un chA un chAt, 

Nous avons des peurs multiples, variées et créatives ! (peur de faire assassiner, de perdre son job, de perdre sa mère, son enfant, son mec, sa soeur, son chat, son cochon d'inde... son grille pain même! ) mais , voilà, ses peurs, ou mauvaises pensées, attireraient aussi à nous des choses mauvaises et c'est comme cela que des grilles pain cessent de fontionner du jour au lendemain! Ou que votre mari vous cocufie! Ou même, que l'on se créé des maladies!

Voilà! C'est notre faute tout ça! Bon, je rigole, pas de méa culpa, d'autoflagellation avec des ronces, les pensées négatives sont responsables ok, mais aussi le libre arbitre de votre mec qui cocufie aussi entre en compte! Il est sûr que si chaque jour les pensées dans nos têtes tournent autour d'une même peur , encore et encore, cela se produira dans nos vies, après si c'est une pensée furtive, rapide, no soucy !

On a le droit quand même de s'amuser à imaginer des scénarios sordides sur nos vies, c'est tellement plat quand tout va bien hein!? 

Mais faut pas oublier de s'reprendre en main et de créer des scénarios sympathiques! (plage, cocotiers, pognon, voiture, Brad Pitt, villa, grille pain hi-tech etc... ! )

A côté du Hic, il y a le point positif: nous ne subissons pas nos vies mais en sommes bel et bien responsables, 

bon, là, pour avoir cotoyé les Ricains de près, j'ai pu observer que la loi de l'attraction (c'est un peu eux qui ont diffusé cette vieille découverte pour en faire un outil de développement personnel) , comme ils disent, est une jolie excuse pour renfoncer l'individualisme . Certes, ils ont raison d'un côté, si untel ne s'en sort pas, c'est qu'il l'a créé, ok, mais parfois un coup de main ou un coup de pied (au cul bien sûr), peut être nécessaire pour aider autrui. 

EN GROS , JE VAIS BIEN TOUT VA BIEN 

ET INVERSEMENT

LA MERDE ATTIRE LA MERDE

 

Le Secret , film à voir absolument à ce sujet et qui a changé bien des vies!!! 

http://www.terrenouvelle.ca/films-le-secret/

 

 

Posté par Carolevaq à 13:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

07 septembre 2015

Entretenir de bonnes relations: bien fermer sa gueule.

Amis

Amour, Amitié,

Qu'est ce que tout ça peut bien vouloir dire ? 

Dans un monde où tout est recyclable, dans une génération de p'tits cons nés dans les années 80 ou 90 où tout est jetable ?

Que fait-on de nos relations? Comment passe t-on du coq à l'âne ? Comment se jéte t-on dans ce gros conteneur qu'est le souvenir, la mémoire ou même l'oubli total ?

P'tit bilan en essayant de m'endormir.

En ce Dimanche, je me demande sur quoi est basée la durabilité de nos relations ... J'ai ma réponse, enfin, je le pense.

Rien n'est durable, bien, j'entends, mais on m'aurait menti quand je croyais naivement que les relations pouvaient être teintées de petites tâCHes parfois, de petits claSHs.

En ce Dimanche, je me suis sentie Catho le temps d'une émission, J'ai regardé ce matin "la Parole de Dieu" sur France 2 , je n'ai pu m'empêcher de penser que cette fraternité apparente manquait à nos vies. Mais si elle n'est qu'apparente, à quoi sert -elle ? Je m'égare.

La réponse est donc la suivante, enfin, selon moi tout , absolument tout ce que le parasite vivant sur cette planéte à hauteur de 7,35 Milliards, appelé HUMAIN,    TOUT ce que cette chose fait, est par simple intérêt. Quand je regarde mon chat, à part sa survie qui passe par la distribution journalière de croquettes, rien, rien, rien,  n'est fait par intérêt.

L'utilisation de l'autre pour soi même, voilà tout est dit ! Même quand tout va bien, on s'utilise, "je visite telle ou telle personne car...", s'il y a un "car", c'est mort ! On est en plein dans l'utilisation de l'autre pour sa propre petite gueule.

Cette chose, "l'humain",  butine , vascille, de gauche à droite, goûte, teste, puis jette, ou se rend ailleurs où son intérêt sera satisfait.afin de se le rassasier.

Je ne parle pas que de l'intérêt matériel, car il est très évident à voir ,et tellement logique. Je parle de quelque chose de plus subtile, de l'intérêt de cet Autre à avoir des amis, ou amours Sur Mesure (du Sex friend, à l'ami classique, au partenaire, au mari, à la femme, bref, on s'comprend).

C'que l'humain veut plus que tout c'est le beurre et l'argent du beurre !

En fin de compte, c'est un peu comme un ami/amour(eux/se) miroir mais qui renverrait uniquement une image positive de soi ou qui procurerait juste ce dont on a besoin et comblerait des trous (pas les orifices bande de dégueus) , comblerait donc des vides. Bien sûr un ami n'est pas là pour renvoyer une image négative, mais il est là pour être sincére et être accepté dans son intégralité, dont la sincérité. Une vraie personne qui ne pense pas que pour son intérêt, va subitement, spontanément exprimer ce qui pourrait permettre à l'ami d'évoluer, d'être heureux, quitte à le froisser, quitte à le perdre, quitte à le blesser, quitte à... donc perdre son intérêt.

Il semblerait qu'il ne soit pas conseillé d'être soi-même avec beaucoup d'entre les terriens. Il semblerait qu'il faille jouer un jeu appelé l'hypocrisie. Oui, il semblerait qu'il faille toujours répondre aux besoins de l'autre. L'amitié, l'amour ne serait en fait qu'un échange de choses agréables et fausses parfois.

En amitié, comme en amour , il faut bien correspondre à ce que l'autre attend ... sinon pou-belle Le Miroir cAssé !

Si tu perds tes fonctions, tu pues du fion.

Il faut bien dire à l'autre , ton "semblable" ce qu'il aime entendre , sinon... Poubelle ! "Flatter".

Tu écoutes, on te garde, car encore utilisable. "Eponger".

Tu conseilles, on te garde, encore utilisable. "Guider".

Tu parles, exprimes ce que tu ressens toi, attention, recyclage possible. "s'EXprimer".

 

Ton "frère"ou ta "soeur" (oui nous sommes tous frère et soeur non? cf la messe catho de ce matin)  passe à autre chose qui satisfait, qui rapporte , qui renvoie une image positive de ce dernier. La recherche d'un produit correspondant, ou identique commence alors.

ET là, j'en reviens à mon épopée télvisuelle de ce matin!  La parole de Dieu m'éclaire (rires, pour ne pas dire LOL quoi) l'amour inconditionnel, celui qui n'attend rien... sans conditions...  bah, en fait, il n'existe pas ici bas ou bien ... on m'aurait menti ?

Posté par Carolevaq à 00:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


02 septembre 2015

PETIT COUP DE GUEULE VULGAIRE : La rentréééé à toutes les sauces

ecole

 

 

Comme si le monde allait parfaitement bien... Un seul sujet domine à la télévision: la rentrée ! 

En tant qu'ancienne instit', j'en vomirais pour rester polie. 

A la fois on s'en tape, à la fois ça occupe nos pensées, à la fois y'a rien à en dire ! CAr c'est la même chose chAque annéE !!

Quelle ROUTINE !

Mais quel pourquoi tant d'interêt pour une reprise de l'école? Pour la consommation ? Pour combler les sujets d'information et de discussion? Pour affoler les gens? Pour leur faire croire que leur vie est pleine de rebondissements ?

Wouhou !! L'école demain !!

Waou, elle déchire ta vie, tu as fait les courses de rentrée !! Et toi , petit, tu as un nouveau cartable dont tu as rien à faire, que tu souilleras en 3 mois, et que tes parents remplaceront par un tout nouveau tout beau l'an prochain car il ne sera plus à la mode ! 

On fait un événement avec tout et avec rien ! surtout avec Rien !! 

Il serait enrichissant de parler des autres pays et de leur rapport à l'école ! 

Dans certains pays en développement, rien à battre du cartable n

euf et de l'origine du taille crayon !! Oui, il y a 2 jours notre compatriote picard, Jean Pierre PErnaud nous a parlé de l'origine du taille crayon ! Moi, je me suis dit que je lui mettrais bien dans le fion ! Oups , j'ai dérapé !

A quelques milliers de kilomètres d'ici, certains aimeraient aller à l'école pour sortir de la misère, pour savoir lire, pour savoir écrire, parler une autre langue, ne pas être exploité à 6 ans à faire des travaux difficiles qui leur défoncent le corps ! Car oui, l'école c'est ça! L'école c'est pas le cartable Spiderman, ni le taille crayon MINION (qui rime avec fion!) mais l'école c'est bien L'INSTRUCTION, c'est mettre tout le monde à égalité afin de permettre une ascension, l'école c'est ouvrir son esprit au savoir.

Chez nous on a oublié cet aspect de l'école, c'est juste un service public normal, un dû même que l'état fourni à tous, sans aucune reconnaissance de la population qui a cette chance d'avoir  une école publique gratuite.  C'est aussi un prétexte à la consommation, des parents, des enfants qui se comportent comme au supermarché: on gueule sur les profs comme on gueulerait sur une caissière au Service Après Vente de chez Conforama ! (attention même chez Confo faut rester poli, mais il y a un SAV pour les réclammations, pas à l'école!!)

J'ai envie de dire un dernier mot à tous les parents qui détestent l'instit' de leur enfant parce que leur mioche est le plus formidable du monde: faites l'école à domicile et débrouillez vous avec votre chérubin !!

 

Posté par Carolevaq à 18:05 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

25 août 2015

La liberté...mais jusqu'où? Choisir sa vie, choisir sa mort aussi?

lobire

 

 

Voilà un livre qui remue bien le cerveau et  qui détruit bien des tabous à l'heure où on hésite encore à autoriser l'euthanasie pour les humains souffrants!

Bon, encore une fois j'ai envie de susciter en vous les mêmes questionnements que j'ai pu avoir , puis de voir ensemble ce que vous en pensez...sans dévoiler le contenu de ce magnifique livre.

Dans ce récit, Catherine est une jeune femme libre, que l'on suit de mai 68 au début de sa vieillesse, dans les années 2005...

Libre, elle boit, elle fume, elle se drogue, elle copule à-tout-va avec tout le monde ! IUne vie de plaisirs, de déboires, sans contraintes.

Aïe!  que c'est dur de ne pas trop en dévoiler ! Bon, sans passer par quatre chemins, LE truc existentiel qui se pose dans ce livre est :

être libre jusqu'au bout, est-ce aussi pouvoir se donner la mort quand bon nous semble?

Attention, dans ce livre il n'est pas question de promouvoir le suicide sur coup de colère, ou sous les effets de la dépression, ou sous les effets d'une rupture amoureuse, non, il s'agit de se donner la mort tranquillement et en conscience  pour simplement ne pas se voir vieillir, ou simplement parce que toutes les facettes de la vie ont été expérimentées. Ou encore, se donner la mort pour savoir, pour percer le secret de ce qu'il y a après.

 

 Pour faire simple, voià le résumé de la 4e de couverture:

Mai 68, Catherine a 15 ans. Les adolescents réclament la liberté et s’en emparent en lançant des pavés du haut des barricades.

Des groupes enfiévrés discutent des heures entières sur les pelouses des universités. Boulimique de livres, Catherine trouve chez certains écrivains l’expression transcendée de son monde intérieur et se lance dans l’écriture de Mémoires d’une adolescente, un cri de révolte qu’elle jette à la face du monde. Couronnée par l’un des grands prix de la rentrée littéraire, elle devient la coqueluche du Paris des lettres.

C’est le début d’une carrière, mais aussi d’une existence où la vie et la mort flirtent en permanence, où la liberté devient un credo qui justifie tous les excès ! De Paris à Los Angeles en passant par l’Égypte et les îles du Frioul, Catherine mène une vie résolument rock’n roll où le sexe et les drogues évoquent le plaisir, et le plaisir seulement…

Elle nous entraîne dans un voyage tumultueux où se mêlent l’enthousiasme, mais aussi la folie et le désespoir d’une génération no limit.

Posté par Carolevaq à 15:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18 août 2015

Débriefing: "LA face cacHéE de MarGO" fiLm du mOmeNt

Les majusculLes au miLieu deS mOts c'Est pArce que mArgO n'aimE pAs lA disCriMinatioN qUe leS lEttRes du mliEu suBiSSeNt ! J'Ai bieN aiMé cEttE réPliQue! MaIs c'eSt cHianT à tApEr !

margo

C'est avec un peu de réticence qu'il y a 2 jours je suis allée voir "La face cachée de Margo".

Au début, j'ai vite pensé que c'était une histoire pour Ados: "party" (fête), lycée, premiers amours etc... Les personnages principaux ont tous dans les 18 ans, et l'intrigue paraît être plus proche d'"Hélène et les garçons"  qu'autre chose.

Bref, on a payé 11€ de ciné alors on va pas se casser, on reste !

Bin, on a bien fait ! Car à la fin j' aurais bien chialé hein ! (accent picard renforcé, j'ai prévenu)

Sans dévoiler le contenu du film, je voudrais juste partager les pistes de réflexion qu'il a pu attiser en moi, et peut être , vous aussi , l'avez vu et pourrez me donner des aspects que vOus avez perçu avec vOtRE esprit à vOus !

Bon, en gros, ce qui en ressort, c'est:  

1-vaut il mieux vivre une vie bien calée, avec ses potes , sa famille, sa balançoire, sa salle à manger, ses fêtes du samedi soir? ou biEN ...

2-une vie à l'arrache , où le vent nous guide, pleine de liberté, peu ou pas planifiée...mais sans attache, sans amis, sans soutien où le plaisir est en solo sans laisser de place au partage et à la création de liens durables ?

Avantages du modèle 1 : confort, sécurité, zOne de conFort je dirais même, futur planifié ou illusion d'un futur planifié, amis famille présents qui soutiennent avec qui on peut parler et rire , et surtout partager des moments précieux avec des gens qu'on aime, attachement possible et même nécessaire pour la poursuite de ce modèle.

Inconvénients du modèle 1:  routine, ennui, prévisibilité (illusoire parfois) de la vie, course après le shéma classique du destin tracé de Aà Z ($,€, profession planifiée, mariage planifié, bébé planifié, retraite planifiée, décès imprévu, obsèques planifiées aussi youpi ! )

--------                        -----------                          -------------                             ----------------                            -------------

Avantages du modèle 2:   improvisation totale de la vie, pas de routine, coeur qui vibre, faire confiance en la Vie, en nos intuitions, rencontres éphémères, enrichissement par l'expérience et pas par l'argent (même s'il en faut un peu pour silloner les routes des US ou d'ailleurs!) , temps pour soi-même, méditation, découverte de soi par les expériences du voyage, partager des moments précieux avec soi même ou des rencontres de gens qui ne deviendront que de futurs amis FB sans plus.

Inconvénients du modèle 2: insécurité, pas de liens durables avec les personnes rencontrées, solitude, futur incertain non planifié parfois déstabilisant, pas de place à l'attachement, refus même de s'attacher afin de pouvoir vivre ainsi (on le voit bien dans le film), attachement interdit ! 

 

Je ne peux pas en dire plus... mais lorsqu'on regarde la scène où le personnage qui vit dans le modèle 1 , passe pour le temps d'une nuit dans le modèle 2... il dit quand même que son coeur palpite, qu'il a vécu un des plus beaux moments de sa Vie. Par la suite même, ce personnage se lance même dans une aventure encore plus farfelue, et là, nous pouvons voir que quitter sa zoNe de cOnfOrt/de sécUriTé,  lui procure beaucoup de bien être!

Perso, les 2 modèles ont du bon, ce que j'aime c'est alterner les 2 ! :-)

Posté par Carolevaq à 12:29 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

16 août 2015

"...Aimer la vie, l'aimer même si !" Renaud

En voilà un d' sujet qui tue pour démarrer mon blog !

1356935

 

Je vais faire peur à beaucoup d'entre vous, sauf ceux qui me connaissent vraiment... Eux seuls savent que depuis mes 7 ans, l'âge de RAison, je me pose cette question.  Eux seuls savent à quel point je ne trouve pas le sens dans la quête du pognon, du sexe, de la reconnaissance sociale, des biens matériels... La belle maison (checked, fait), c'est pas le bonheur, le bon métier (checked,fait), non plus, j'ai pas trouvé de satisfaction...

Même si... Je cours et J'ai couru aussi après cela. Ouais! Ceux qui m'écoutent me torturer la tête, et me disent souvent "Carole, arrête de te prendre la tête...", savent que je peux leur retourner le cerveau en décortiquant la vie comme on dissèque un insecte ou une grenouille en cours de science. 

Arrête de te prendre la tête Carole ! Oui c'est mieux de se la vider, c'est sûr, être dans le présent sans se soucier de rien, méditer. Mais tout de même. Il est quand même raisonnable de se demander POURQUOI ? Pourquoi sommes nous là?

 

Quel est le sens de la vie ? A quoi ça sert la vie? 

J'ai des bribes de réponses, certes, il paraît que le sens de la vie serait un genre de : "Love", "Amour" etc... Mais ça me parle peu en fin de compte.

D'après ce qu'on m'a dit c'est simplement l'amour ! Oui, tous s'acccordent pour dire "Aimez vous les uns les autres", Catho, Bouddhistes, Musulmans, Hindous...

C'est pas parce que je vais aimer tout le monde que ma vie aura un sens! On n'est pas non plus des Bisounours.

Alors, le mot amour, je l'ai décortiqué lui aussi ! Et un jour, dans un avion, j'ai compris ! Ce n'est pas que aimer bêtement son prochain qu'il faut, et distribuer des hugs, câlins, bisous, et sourires d'illuminée partout où je passe... J'ai tenté c'est Fun mais rien de plus ! Puis...je ne sais faire cela que quand je suis un peu saoule! 

Un jour, oui, c'est dans un avion qui décollait vers un monde inconnu que j'ai compris ! J'ai observé à quel point ça me remplissait de joie, de bonheur et ...de... d'A... oui, d'Amour sûrement ! Une sensation qu'on connait peu. Mais je me suis sentie kiffer ma race en gros et je me suis dit "waou que se passe-t-il?" Je faisais un truc que j'aime (aimer=vibrer=joie=Amour).

OUAIS ! J'ai compris que vivre avec cette notion d'amour, bin... c'est pas qu'une notion ! 

En fait, je pense avoir capté qu'il faut juste se faire guider par le coeur (coeur=amour).

Ne jamais se forcer à faire une chose à contre coeur (contre coeur=caca boudin= forçage = pas content= pas amour de soi = relou = pas de sens à la vie si on passe sa vie à se forcer bien sûr)

J'aime pas parler de ça en mode crémeux, évaporé, et niais.

"Amour" doit juste se décliner pour soi même d'abord: je m'aime , déjà un peu c'est bien et je suis guidée par l'amour de moi même, et je fais les choses car je sur-kiffe ce que je fais, car ça me fait vibrer (un peu ou beaucoup c'est mieux) . Puis , comme on fait les choses par amour pour soi, comme prendre un avion et décoller vers un monde inconnu, moi, c'est ça mon kiff, bon, et bin, ça fait vibrer un truc dans le ventre , et là, ça rend heureux plein d'amour ! Sans oublier l'effet boule de neige, ensuite, on diffuse donc de bonnes vib' autour de soi et boum l'amour se diffuse à la vitesse de la lumière! Tout de suite, ça fait tarte à la fraise de dire ça, mais ... 

Attention, c'est sans prétention que je lance ce sujet et que j'avoue ne pas toujours vivre dans l'amour! Se le rappeler, en papoter ensemble ça ne fait jamais de mal. Vos réactions sont very welcome !

Posté par Carolevaq à 12:20 - Commentaires [4] - Permalien [#]

15 août 2015

Wouhou ! Création d'un blog! Une première pour moi!

20150214_112516

Bonjour à Tous (enfin , aux 3 amis solidaires qui viendront sur ce blog pour me faire plaisir)

Je viens de créer ce blog pour papoter de tout pis de rien.

Je me présente vite fait: Carole, (âge inconnu, environ entre 25 et 32 ans) originaire d'Amiens, donc parfois vous pourrez sentir un accent picard écrit ! Et oui, le picard se ressent même par écrit!

Bon bref, ce n'est pas là le sujet. Je m'éloigne

Mais en gros, ce que je veux partager ici ce sont des idées, des débats, des débriefings, des coups de gueule ou des coups de coeur.

En fait, dans ma tête y'a plein de débats en cours, des idées sur la vie, les gens, les humains, les relations, les voyages et j'ai toujours envie de les écrire, mais les laisser dans un fichier Word sur mon PC n'a pas d'intérêt. 

 

Un jour,  je l'espère mon livre va sortir, j'en partagerai volontiers des passages pour avoir des avis de lecteurs.

 

Autre objectif: Je peux aussi proposer des tirages ,  des articles sur le tarot de Marseille... Je pratique le tarot depuis 2 ans et pas mal de gens ont pu recevoir une aide, un guidage avec cet outil. J'aimerais rencontrer aussi d'autres personnes qui pratiquent le tarot ou oracle ... 

Voilà les grandes lignes même si tout ça peut paraître un peu fouilli !

Posté par Carolevaq à 19:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]